Baume du tigre compositions

Inventé par l’herboriste Aw Chu Kin depuis 100 ans, le baume du tigre fait partie des onguents les plus efficaces au monde, il a une véritable histoire. Appliqué sur la partie endolorie, cet onguent chinois est un remède dont la composition est un mélange savant de nombreux ingrédients à multiples vertus comme les huiles essentielles. Bien qu’originaire de la Chine, Aw Chu Kin met au point la formule de cet onguent à Singapour là où il ouvre sa boutique d’apothicaire. Le baume du tigre devient rapidement une référence en tant que pharmacopée ancestrale chinoise très pratique pour soulager les douleurs musculaires et courbatures. Mais de quoi est réellement fait le baume du tigre ? Plusieurs ingrédients sont à étudier pour comprendre la composition du baume du tigre.

Les différentes huiles essentielles entrant dans la composition du baume du tigre

Plusieurs huiles essentielles sont d’une grande importance dans la composition du baume du tigre dont par l’huile du clou de girofle, l’huile de menthe, l’huile de cajeput, l’huile d’eucalyptus et l’huile de cannelier de Chine. C’est en combinant ses huiles avec du camphre et du menthol que Aw Chu Kin trouve la formule de son onguent. Toutes ses huiles ne sont pas forcément mélangées dans la composition du baume du tigre de mêmes variétés.

Huile du clou de girofle

Huile de clou de girofleL’huile du clou de girofle possède de nombreuses vertus pour la peau de par son aspect vivifiant. Cette huile est surtout recommandée à un individu en état de fatigue, tant sur le plan métabolique que sur le plan intellectuel. Pour ce faire, il faut l’appliquer sur le long de la colonne vertébrale. Il est surtout utilisé dans la médecine traditionnelle pour fabriquer un onguent ophtalmique. Il peut s’appliquer sur n’importe quelle partie du corps, son efficacité est accrue avec une excellente technique de massage. On peut l’utiliser dans différents cas comme antibactérienne, antifongique, anti-infectieuse, antivirale, antiseptique. Les propriétés de l’huile peuvent servir d’anesthésiant, de stimulant immunitaire ou de cautérisant cutanée. Il est essentiel dans la composition du baume du tigre, mais diffère selon la variété du baume. C’est dans « lotion baume du tigre » que cette huile est la plus importante, la lotion en est dotée à 38 % sous forme de Salicylate de méthyle. Dans le baume du tigre rouge, l’huile essentielle du clou de girofle est présente à 5 %. Dans la composition du baume du tigre blanc, la quantité est évaluée à seulement 1,5 %. L’utilisation de cette huile est très appréciable, car elle réchauffe la partie sur laquelle elle est appliquée.

Huile de menthe

Huile de mentheProvenant de la menthe poivrée ou de nom botanique Mentha piperata, l’huile essentielle de menthe est utilisée dans différents domaines. L’huile de menthe est très surtout connue pour ses particularités dans le domaine culinaire. Elle apporte aux aliments un goût un peu piquant ainsi que de la fraicheur. Néanmoins, les herboristes et médecins chinois trouvent également une autre application à cette huile dans le domaine de la pharmacopée notamment dans la composition du baume du tigre. Elle fait d’ailleurs partie des huiles essentielles les plus utilisées pour soigner différents cas de figure. Possédant de nombreuses vertus curatives, cette huile est parfaite pour traiter des cas de douleurs musculaires et rhumatismales, de démangeaisons et de sinusite. Dans le cas d’une sinusite, le baume du tigre agit mieux par inhalation. Moins connu du grand public, il faut savoir que cette huile est également dotée d’un pouvoir de cicatrisation cutanée rapide par présence du « carvone ». La composition du baume du tigre contient une part infime, mais essentielle d’huile de menthe démentholisée comme l’Ayurveda Pudina ou le Mentha avernis. On peut déceler cette huile seulement dans la composition du baume du tigre rouge à 6 %.

L’huile de cajeput

huile de cajeputL’huile de cajeput est une huile essentielle obtenue par des feuilles de Melaleuca Cajupti. Cette feuille provient des arbres de Melaleuca, un arbre de la famille des Myrtacées qui pousse dans la région sud-Est de l’Asie. Elle est surtout reconnue dans le domaine médical pour ses propriétés luttant contre les infections respiratoires. Cette huile s’utilise par frictions sur la partie de l’organisme concerné comme l’abdomen, le dos et le thorax. Cette huile est connue pour être un remède familial dans le sud-est de l’Asie. Au XIXe siècle, on lui attribua plusieurs vertus thérapeutiques. Comme pour l’huile de menthe, l’huile de cajeput est surtout présente dans la composition du baume du tigre rouge. Mesurée à 7 % dans le baume du tigre, cette huile a une particularité commune avec l’huile de menthe à savoir une vertu rafraichissante. Il va sans dire que dans le domaine de la pharmacologie, cette huile est utilisée dans plusieurs activités comme l’activité antimicrobienne, l’activité anti-radiculaire, l’activité insectifuge et anti-Aedes. Traditionnellement, cette huile possède à la fois des usages externes et internes. Ses usages externes concernent la lutte contre la goutte, le rhumatisme, la dermatose ainsi que diverses douleurs. En usage interne, c’est un excellent désinfectant pulmonaire et urinaire.

Huile d’eucalyptus

L’huile d’eucalyptus provient des feuilles d’arbres de grandes saturées en Australie, les aborigènes l’ont donnée le nom de Kino. L’huile est extraite des feuilles par distillation, que ce soit des feuilles sèches ou des feuilles fraiches. Elle est présente dans la composition du baume du tigre blanc ainsi que dans la lotion du baume du tigre. C’est un composant très important de la composition du baume du tigre, car il représente 14 % de la composition. Cette huile essentielle se démarque des autres de par son odeur très particulière. Il est d’ailleurs utilisé dans la composition de parfum ou directement utilisé en tant que substitut de parfum. Ses propriétés curatives sont en majorité dues à l’existence de l’eucalyptol qui la compose. L’eucalyptol possède des vertus très utiles pour soulager divers problèmes tels que l’arthrite, les ulcérations cutanées et l’asthme. L’essence de l’huile de l’eucalyptus est également utilisée dans d’autres produits outre la composition du baume du tigre notamment pour des produits contre la toux ou la congestion nasale. Ses vertus curatives peuvent s’appliquer par voie orale et application topique selon des doses recommandées par cas. En effet, il faut être prudent dans son utilisation, car à forte dose, elle peut être nocive pour la santé.

Huile de cannelier de Chine

cassia fistula ou cannelier de ChineL’huile de cannelier de Chine, de nom scientifique Cassia Fistulia est un élément qui n’entre que dans la composition du baume du tigre rouge. Comme son nom l’indique, cette huile est issue de l’écorce aromatique de l’arbre appelé la cannelle de Chine de la famille des Laureaceae. Cette huile appelée aussi huile de cannelle de Chine est dotée de plusieurs propriétés thérapeutiques utilisées dans la pharmacopée chinoise depuis des millénaires. Elle est surtout sollicitée pour ses propriétés anti-infectieuses comme : antifongique, antiparasitaire antiviral et antibactérien. Dans le domaine du bien-être, l’huile de cannelle de Chine possède des propriétés pour la stimulation physique et psychique tonique sexuelle. Effectivement, c’est un excellent aphrodisiaque surtout pour les hommes. Selon les taoïstes, la cannelle de Chine est de nature yang nourrie la vitalité du corps. Cette huile avec une odeur boisée, suave et chaude sert pour fabriquer des parfums et des crèmes parfumées orientaux. L’huile de cannelle de Chine peut aussi être utilisée dans le domaine culinaire. Elle offre une saveur piquante légèrement sucrée et piquante. Elle entre aussi dans la préparation de rhum épicé ou sirop épicé. Cette huile est très pratique en tant que stimulant du système respiratoire et du système nerveux. Sa présence dans la composition du baume du tigre rouge est estimée à 5 %.

Le camphre dans la composition du baume du tigre

Si on compare la proportion de tous les ingrédients entrant de la composition du baume du tigre, le camphre est le plus important. Le baume du tigre est composé de camphre à environ 25 %, et ce peu importe la variété. De nom latin : « Camfora », le camphre est un composé organique issu d’un arbre de nom de « camphrier ». Le camphre se présente sous la forme d’un solide de nature cristallin et de couleur blanc. Onctueux au toucher, le camphre présente une surface rayée par l’ongle et insoluble dans l’eau. Il n’est soluble qu’avec des solvants organiques. Face à la chaleur, soit à une température ordinaire, ce solide se sublime. Son gout est amer et son odeur est très vive. Il s’obtient à partir de la distillation du camphrier qui est un arbre originaire des contrées de l’Asie. Dans certains pays, l’arbre camphrier, entrant dans la composition du baume du tigre, est surtout utilisé comme ornement. Il est présent dans des pays tels que la Chine, le Taiwan et le Japon. Concernant ce dernier pays, l’arbre de camphrier est utilisé comme l’emblème de la ville d’Hiroshima. Dans les temps anciens et outre sa fonction ornementale, le camphre servait comme insecticides. C’est surtout très pratique dans le transport de tissus. Dans la composition du baume du tigre, il est surtout sollicité pour ses vertus antalgiques. Ses propriétés permettent au camphre d’atténuer les contorsions et les douleurs musculaires. Comme pour l’huile de clou de girofle, le camphre confère à la composition du baume du tigre l’effet chauffant.

L’importance du menthol dans la composition du baume du tigre

Le menthol est un composé organique covalent qui s’obtient par différents procédés. Il peut être conçu à partir de la synthèse de plusieurs éléments au laboratoire ou bien à partir des huiles essentielles. Pour la seconde catégorie, il faut faire appel à des huiles provenant de menthe poivrée ou à un substitut d’huile essentielle de menthe. Le menthol a été découvert au Japon, il y a déjà 2 millénaires, mais il n’a été utilisé pour la première fois qu’en 1771 par le médecin et chimiste allemand Gaubius. Peu importe la méthode de fabrication, le menthol qui entre dans la composition du baume du tigre garde toutes ses vertus. Le menthol procure des vertus considérables comme désinfectant, anesthésique, décongestionnant, antipruritique et pesticide. Muni d’un gout qualifié de frais, le menthol est aussi utilisé comme agent de saveur. C’est pourquoi le camphre est souvent présent dans la composition de confiseries, de chewing-gums et des bonbons. Dans la composition du baume du tigre, ce composé organique sert avant tout à soulager les douleurs de l’organisme de par sa propriété anesthésique. D’ailleurs, il est sollicité dans l’élaboration d’anesthésie locale. En tant qu’anesthésie locale, il soulage les douleurs mineures comme les crampes musculaires. Il est également très efficace contre les démangeaisons provoquées par les piqûres de moustiques et autres d’insectes. Outre sa place dans la composition du baume du tigre, le camphre est présent dans d’autres produits comme les bains de bouche. Il soulage à court terme l’irritation dans la gorge et dans la bouche. Dans la composition du baume du tigre rouge, le taux de camphre est de 10 %, tandis que dans la composition du baume du tigre il est à seulement 8%.

La place de la paraffine dans la composition du baume du tigre

La paraffine est un produit qui est obtenu par extraction dans les résidus solides du pétrole. C’est une substance dont le rôle est de fixer le baume du tigre. La paraffine est dénommée dans certains cas comme une « graisse ozocérite » ou « graisse minérale ». La paraffine se présente sous différente forme comme la paraffine liquide, la paraffine huileuse et la paraffine solide. C’est à cause de la présence de la paraffine composition du baume du tigre qui ne permet pas le baume d’être utilisé par voie orale. Sans la présence de cette substance, le baume n’aura pas non plus cet effet crémeux. On peut aussi extrait de ce liquide des éléments huileux destiné à la fabrication de laxatif. C’est là une des nombreuses applications de la paraffine dans le domaine médical. Étant un produit dérivé du pétrole, on ne peut pas avoir de la paraffine pour la composition du baume du tigre sans passer par l’or noir. Cependant, à cause d’une demande au niveau mondial, les chercheurs et industriels sont en train de développer une paraffine végétale pour un produit comme pour la composition du baume du tigre. Cette paraffine végétale sera obtenue à partir de lipide.

Connaitre tous les bienfaits de ce produit ici